L'hypnose, une histoire à dormir debout.               

Jacques Boileau

Qu'est-ce que l'hypnose ?

Pour répondre à cette question considérons deux points de vue distincts : celui du sujet hypnotisé et celui de l'hypnothérapeute.

 

Le point de vue du sujet qui vit la transe hypnotique.

Vous trouverez de multiples définitions de l'hypnose suivant les époques et les écoles. Aujourd’hui, le courant ericksonien définit le processus hypnotique comme :

  - un processus naturel de conscience que nous pouvons observer couramment dans la vie quotidienne. Ce sont ces moments où on "décroche" mentalement, en conduisant, en buvant un verre, entre deux paragraphes d'un livre ou d’un site internet...

  - un état qui se manifeste par un mouvement de la pensée vers l'intérieur, facilitant une amélioration de l'imagination créative... (Alexander)

  - un état d'attention et de réceptivité intenses avec une augmentation de la "responsivité" à une idée ou un groupe d'idées. (Erickson)

Le point de vue du praticien qui induit la transe hypnotique.

L'hypnose est une manière particulière de communiquer à moins que ce ne soit le contraire. Cette définition est-elle assez hypnotique pour vous ou préférez-vous une anecdote autrement confuse ?

Elle vient directement de Milton Erickson qui répondait quand on lui demandait s'il faisait toujours de l'hypnose dans son cabinet : "un tiers du temps je pratique de l'hypnose et un tiers du temps je ne fais pas de l'hypnose". Ce qui amenait invariablement son interlocuteur à lui demander ce qu'il faisait pour le dernier tiers. "Et bien le reste du temps, je ne sais pas ce que je fais !"

Si le langage d'un thérapeute ericksonien peut paraître effectivement complexe, sa vision de la thérapie est pourtant toute simple :

- le but de la thérapie est le changement,

- le thérapeute est là pour aider le "patient" à changer lui-même,

- c'est au thérapeute de s'adapter à son "patient", et non l'inverse.

Pourquoi se former à l'hypnose ?

Pour faire des voyages intérieurs ? Oui, et lorsqu’on revient de ce type de voyage, on ne va pas forcément plus vite mais on va plus loin…

Pour expérimenter d'être soi-même en transe hypnotique ? Oui, et si 95 % des stagiaires y arrivent dès les quatre premiers jours des bases, tous, y compris les 5% de plus, y arrivent à leur manière. Voilà une réponse bien hypnotique, non ?

Pour organiser des conférences soporifiques ? Oui si c'est votre objectif, ce qui n'est pas forcément une bonne idée. À l'inverse cela peut servir aussi à organiser au contraire des conférences passionnantes car l'utilisation hypnotique du langage peut permettre de mettre à jour des idées brillantes chez vos collaborateurs.

Pour endormir les enfants le soir ? Oui, nous avons essayé un jour, ça marche ! Le problème, c'est que comme nos filles aimaient cela, nous avons eu droit après à : "Papa (Maman selon les jours), tu viens me faire de l'hypnose, j'arrive pas à dormir !" Grrr...

Pour rendre confus nos interlocuteurs ? Oui, sciemment ! N'y comprenant plus rien, nos patients changent.

Pour devenir polyglotte en une nuit ? Malheureusement non, les cassettes d’anglais en dormant, ça ne marche pas. Dommage !

Pour renforcer toutes autres techniques thérapeutiques ? Oui, l'hypnose permettant à un "Gestaltiste" de mieux faire de la "Gestalt", à un "PNListe" de mieux faire de la PNL, à un homme politique de mieux faire de la politique, à une maman de mieux captiver ses enfants... En dehors d'une pratique d’hypnose formelle en cabinet de psychothérapie, l'hypnose peut booster beaucoup de pratiques déjà efficaces par ailleurs.

Pour soigner les gens à leur insu ? Non, ce serait non seulement irrespectueux mais de plus impossible à mettre en place.

Pour traiter certains blocages rapidement ? Il paraît que oui !

Pour faire léviter des gens ? Bien moins que les ascenseurs et certains prestidigitateurs.

Pour animer une soirée entre amis ? Oui, dites que vous êtes en train d'apprendre l'hypnose, vous allez voir les réactions autour de vous... Ça ira de "oh la la, l'hypnose c'est dangereux" à "c'est des conneries, personne ne peut m'hypnotiser, moi" en passant par "tu pourrais me faire une séance ?"…

Pour entrer vraiment en contact avec vous-même ? Oui, profondément et intimement. Que vous l’appeliez votre inconscient, votre ami intérieur, votre Guide de Lumière ou votre petite voix, l’essentiel est de sentir cette connexion possible

Dans quel cas utiliser l'hypnose ?

Découvrez les trois niveaux  de la formation certifiante en hypnose ericksonienne

Si cette formation peut s'étaler (bases une année, praticien l'année d'après), les modules doivent être suivis dans l'ordre.

Bases hypnose ericksonienne (4 jours)

Découvrir l'hypnose de l'intérieur et savoir construire sa première séance d'hypnose
en savoir +

Praticien en hypnose (8 jours)

Place à la pratique tout azimut. En 6 jours, 5 démonstrations en direct + 15 exercices minimum.
en savoir +

Maître-Praticien hypnose (12 jours)

Grâce à deux thérapeutes chevronnés, créez des séances d'hypnose sur-mesure
en savoir +

Accédez à nos prochaines formations en hypnose

Si vous êtes disponible à ces dates, l'une de ces formations est faite pour vous !

Accédez à l'agenda de l'ensemble des formations

Soyez détendu, découvrez comment Financer votre formation

Il y a plusieurs façons de trouver des financements

Financer ma formation

Accédez à nos articles concernant l'hypnose

Rien de mieux que de consulter nos articles du blog pour en savoir d'avantage !

Peut-on tout traiter par hypnose ?

Même si, comme d’autres techniques, l’hypnose ne peut pas tout traiter, des grèves à la RATP au travail ...

Lire la suite
Pourquoi l'hypnose est rassurante

Trois raisons ...

Lire la suite
Est-ce que tout le monde peut être hypnotisé ?

Malheureusement oui ! Cette réponse provocante contient deux ...

Lire la suite