Hypnose ou Sophrologie ?

Hypnose contre Sophrologie : le match !                                                                                                                               

La sophrologie et l'hypnose sont deux techniques à la fois similaires et différentes. 

L'hypnose est souvent perçue comme mystérieuse, inquiétante voire magique. Alors que la sophrologie est généralement associée à un aspect médical et considérée comme limitée à la gestion du stress et à la relaxation.

Ces représentations sont à la fois réductrices et incomplètes. Nous allons détailler ici quelques aspects de ces deux techniques remarquables.

 

Les ressemblances entre sophrologie et hypnose

  Aussi bien la sophrologie que l'hypnose utilisent les états modifiés de conscience.
En hypnose, on appelle cet état la "transe",  en sophrologie, il prend le nom d'état "sophro-liminal".

Quel que soit son nom, c'est un état situé entre la veille et le sommeil, où l'on est tout à fait conscient de ce qui se passe et en état de relaxation et de disponibilité à soi.

L'attention se dirige sur le monde intérieur, plutôt que sur le monde extérieur.

Dans les deux techniques, le sujet fait un apprentissage : celui d'entrer et d'expérimenter un état modifié de conscience et de prêter une attention particulière à son monde intérieur. Cet apprentissage, rare dans nos vies modernes, donne au sujet plus de sensibilité interne et sensorielle à ce qui se passe, à la fois dans son corps et dans son esprit.

Enfin, au rayon des ressemblances, aussi bien l'hypnose que la sophrologie utilisent des métaphores pour provoquer un changement chez le sujet. L'histoire, quelle qu'elle soit, nous ramène à notre âme d'enfant et fait tomber les barrières de défense qui nous empêchent d'évoluer. Une métaphore thérapeutique est un moyen d'accéder à nos ressources inconscientes.

 

Les différences entre hypnose et sophrologie


La sophrologie aide le sujet à augmenter sa structure psychique et physique, le rendant ainsi plus apte à trouver ses propres solutions.
L'hypnose est plus directive. Elle cherche à obtenir un résultat bien défini et va demander à l'inconscient du sujet de résoudre directement le problème.
Alors que la sophrologie renforce la structure du sujet jusqu'à ce qu'elle décide d'elle même qu'elle dispose des ressources nécessaire pour résoudre le problème donné.

Le traitement est ainsi différent dans les deux techniques. L'hypnose vise un résultat précis en laissant souvent de côté le conscient du sujet, la sophrologie recherche à modifier plus en profondeur le sujet lui permettant de trouver lui-même des solutions. La technique est plus facilement généralisable à d'autres problèmes, mais le résultat peut être plus lent à venir.

A noter que dans les deux techniques, il est fréquent que soient résolus des problèmes autres que ceux pour lesquels le sujet consulte.

 

En bref


 

 

Aussi bien la sophrologie que l'hypnose ont pour objectif  d'aider le sujet à résoudre ses problèmes. Si le premier est  plus une éducation que le sujet peut généraliser, le second  procure un résultat plus rapide et moins conscient.

Revenir à la liste des articles