Pourquoi l'hypnose est rassurante

Trois raisons précises.

     

Article écrit par Michel rolion, enseignant certifié en Hypnose ericksonienne.

Parce qu'elle est indirecte et permissive

En hypnose traditionnelle, l'induction de l'état hypnotique se fait par des expressions directives et autoritaires du style dormez, vos paupières sont lourdesvos yeux vont se fermer, vous allez bientôt dormir, dormir, dormez profondément...
 

En langage ericksonien on parle autrement. Peut-être que vous allez préférer m'écouter en gardant les yeux ouverts, peut-être vos yeux vont-ils choisir de se fermer, peut-être allez-vous commencer à m'écouter avec les yeux ouverts et que vos se fermeront un peu plus tard... Une autre possibilité est de laisser les yeux décider tout seule s'ils sont mieux en restant fermé pendant que vous vous ouvrez à autre chose... Je ne sais pas, cela n'est pas très important, l'important est que vous soyez bien... et que vous réagissiez comme vous réagissez …et que vous ne réagissiez pas comme vous ne réagissez pas, voilà... très bien... Une dernière chose que vous pourriez vouloir aussi expérimenter, est de garder les yeux ouverts derrière vos paupières fermés... tout en commençant un voyage à l'intérieur de vous... 

L'avantage de ce style de discours est que le thérapeute se place en position de partenaire et laisse son interlocuteur entrer en transe à sa manière.   n

 Parce qu'elle est adaptative.

Pour un même thème, on ne racontera pas la même métaphore à deux personnes ≠. Par exemple pour inciter quelqu'un a développer des relations d'entraide avec ses proches :

  • - à un sportif, on parlera d'un match de rugby
  • - à une mère de famille, on racontera une histoire sur une institutrice dans sa classe par exemple.

L'hypnose ericksonienne, c’est du sur-mesure, ce n'est pas du prêt-à-porter.

Parce que c'est le patient qui crée lui-même sa séance.

Le sportif à qui on a raconté une métaphore d'un match de rugby conclura peut-être qu'il lui faut travailler plus en équipe. Ou bien il comprendra peut-être que pour avancer dans sa vie, il lui faut accepter de se retourner de temps en temps (en rugby, les passes se font toujours vers l'arrière).
Milton Erickson disait souvent à ses stagiaires : "Vous devez apprendre que ce n'est ni ce que vous faites, ni ce que vous dites mais ce qu'il fait lui-même que le patient comprend".

Pour résumer, on peut dire que le travail de l'hypnothérapeute est de proposer un vase, c'est le sujet qui le remplit tout seul et c'est son inconscient qui va lui donner des fleurs…

Revenir à la liste des articles